Feuilleton :Voyage de Paris -Nord aux amies de Berlin-épisode 1

 

Connaissant les qualités d’organisatrice de voyages de notre amie Monika, cette aventure commença bien avant ces derniers jours.

Début janvier Monika réserva à un tarif avantageux notre vol direct pour Berlin auprès de la compagnie Eurowings.

 

Mais comme le disait si bien La Fontaine «  il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué »

Las ! À quelques temps de là, Eurowings décide de changer les horaires de vol …et de nous inviter à un changement à Düsseldorf, il faut donc contacter nos amies Berlinoises pour changer le programme. 

Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin, se dit cette « charmante » compagnie et à 48 heures de notre départ elle considère que pourquoi ne pas rester à Düsseldorf et elle annonce la suppression du vol Düsseldorf-Berlin.

Qui a dû se débattre pendant toute une journée avec la compagnie allemande pour trouver une solution ? Qui a dû rappeler le lendemain pour tout confirmer et entre temps qui a dû téléphoner à toutes les amies qui partaient ?

The superwoman Monika

Bref « à cœur vaillant rien d’impossible » et la solution miracle fut le train entre Düsseldorf et Berlin offert par la compagnie, de plus la gare  étant sous l’aérogare ce n’était qu’une petite promenade de santé.

C’est d’un pas léger que nous partîmes toutes pour Roissy- Charles De Gaulle.

Premier « hic » Monika et Madeleine qui pourtant ont l’habitude, de se retrouver , là ont eu des problèmes ne s’attendant pas au bon escalier , bref premier retard pour elles deux, aucun souci pour nos autre amies.

Retrouvailles et départ sans problème (nous avons même utilisé nos premiers déboires pour renseigner des jeunes gens qui prenant le même vol découvraient qu’il n’allait qu’à Düsseldorf) !!

Mais un « malheur » n’arrive jamais seul, le vol avait du retard au moins 20 minutes, pourrions-nous avoir notre train ? Peut-être ben que oui peut-être ben que non ?

Vol sans histoire, seulement à l’arrivée vu le peu de temps qui restait pour avoir le train, que faisions-nous ? nous avons décidé de tenter le tout pour le tout et dans une course effrénée traînant valise de cabine, sacs… nous nous sommes rués dans les couloirs, les escaliers, sur le quai …le train était encore là et nous nous sommes engouffrés par la première porte disponible et ouf le bruit sympathique de la porte qui se ferme, nous étions bien dans le train et Berlin allait finir par nous accueillir.

Le voyage fut somme toute fort sympathique et nous avons découvert la voiture –bar qui nous permit de passer un moment agréable et de commencer à découvrir la cuisine allemande.

Après 4 heures de train, nous avons enfin vu arriver le terminus de notre voyage et nous avons été fort bien accueillis par nos amies.

Nous étions arrivées saines et sauves.