La traditionnelle omelette aux truffes d'Orange fait école

C'EST UNE DES MEILLEURES OMELETTES QUE NOUS AYIONS PARTAGÉE.

 

Il y avait beaucoup d'effervescence.

 

On a vécu la journée avec des .... « On a oublié, on repart chercher, mais si !!!  J'en ai apporté » « Mais qui sont ces amis qui nous parlent en anglais et en allemand... ? »

 

Ils se sont tous massés devant les comptoirs vinicoles, préférant les châteauneuf-du-pape aux vins plus ordinaires…

 

Mais que diable viennent-ils faire dans cette galère ?

Mais ils n'ont plus de vin ? 

Alors on a changé l'eau en vin....

Les pâtés servis un peu trop tôt ?

Le service un peu long ?

 

La course des serveuses a été lancée par Madame la Générale dans une atmosphère d'ouverture de Jeux Olympiques...

Nous étions sur les starting-blocks, accrochées à nos présentoirs de pâtés, regardant la foule s'écouler et se placer lentement.

 

Les cuiseurs ont attendu l'hallali pour commencer la cuisson au rythme des coupures de courant, sous le regard effaré du responsable de sécurité ! On a même vu le docteur Suchanek (rotarien électricien émérite) se glisser dans les cuisines pour faire son travail d'urgentiste bénévole.

 

Les serveuses attendaient sagement avant d'attraper la prochaine omelette prête, au risque de se brûler les doigts, et commençaient leur parcours en surveillant leur podomètre. Personne n'a été oublié, les salades exquises parfaitement essorées et pour certains un peu de rab, le fromage truffé parfumé et bien servi.

 

Super tombola et les lots magnifiques nous sont passés sous le nez, mais quelqu'un de bien avisé a fait gagner Monsieur le Maire, ma foi très content de nous.

 

Et les gens étaient tellement heureux qu’ils se sont tous levés pour applaudir nos prestations, comme dans les courses de chevaux. Une ambiance si chaleureuse et conviviale qu’on a eu du mal à se quitter. C’est dommage que les truffes, ce ne soit que l'hiver...

 

On a fini par comprendre que ceux qui parlaient en allemand étaient de vrais rotariens de la ville de Dillenbourg, club contact du club d’Orange, en formation pour faire un copier-coller de notre omelette le 24 février dans leur club et qui fut un grand succès, D’AUTANT QUE LES TRUFFES VENAIENT DE CHEZ NOUS !!!

 

Une partie des recettes a été attribuée à l’ARSEP pour la recherche sur la sclérose en plaques, une autre partie à la clinique Sainte-Catherine d’Avignon, pour améliorer le bien-être des patientes atteintes d’un cancer, pendant leur traitement et en Haïti quatre enfants seront scolarisés en 2019.

Annik Besson & Christine Servenay, club d’Orange