D.72 TOURS : Les Inner Wheel et les “ Enfants de la paix ”

Peace and love. Cela ne vous rappelle rien ?
En cinquante ans, il y a eu peu de progrès. Mais l’espoir demeure. Particulièrement chez les enfants, qui ne rêvent que d’un monde en paix. On
peut lire sur les dessins exposés dans les locaux de la Direction diocésaine de l’Educationcatholique de jolies phrases : « Pour nous, les enfants, la paix, c’est la gentillesse, la tendresse, l’amitié, l’amour », mais aussi : « Attention, la paix, c’est fragile », accompagnées de dessins
multicolores.
Ayant réuni les 206 enfants du CE2 au CM2 qui se sont portés volontaires dans trois écoles del’agglo (Saint-Grégoire, Sainte-Marie et Saint-Joseph) pour l’opération « Raconte et dessine la paix », l’association Inner Wheel, organisatrice du concours, a félicité tout ce petit monde et remis à chacun un livret contenant les dessins, des bonbons et quelques surprises supplémentaires, parmi lesquelles un crayon contenant une petite graine de fleur à planter.
« Les fleurs, c’est comme la paix, il faut l’entretenir », a souligné la présidente de l’association, Claude Barbin, accompagnée de Stéphane Chervy, adjoint à la Direction
diocésaine.
Inner Wheel, née après la guerre de 14-18, époque où les femmes avaient souvent appris à lutter seules, a décidé lors du centenaire de ces combats, de mettre en place cette action qui s’achève cette année après cinq ans d’existence, le temps de la commémoration.