STAGE JAP : Témoignage de Ludivine Bétis, Gouverneur d. 72

Parlons de cette belle journée au CREPS de Bourges, pour les stages JAP (Jeunes à Potentiel) avec la participation de 130 jeunes, en hébergement en  accessibilité  totale.

Nous avons été accueillies chaleureusement par Monsieur Benoit Hétet, directeur du CREPS, qui nous a accompagnées tout au long de la journée. Nous avons également rencontré la Présidente Nationale Handisport.

Ces rencontres JAP sont organisées pour améliorer et détecter le potentiel des athlètes, afin qu’ensuite les clubs, où ces jeunes athlètes évoluent, appliquent les directives issues du JAP pour continuer le travail initié à Bourges. Ces jeunes font un turnover sur différents sports proposés, pour évaluer leur potentiel dans chacune de ces disciplines et alors les encourager à faire le choix du sport le mieux adapté à leurs résultats.

Nous commençons la visite par le vélodrome, site impressionnant par sa beauté et sa grandeur. Il abrite le déroulement de plusieurs sports :

La boccia : une nouvelle activité, sorte de pétanque pour grand handicap. Une boule de 275gr, lancée avec une pipette tenue dans la bouche sur une rampe, doit arriver dans un cercle qui fait office de cochonnet. La boccia se pratique en fauteuil avec deux coachs. Le matériel est adapté à chaque enfant. Cout d’un fauteuil ou d’une rampe : 2000 à 3000€ !

L’escrime : le matériel est également adapté à chaque enfant. C’est un enfant qui arbitre pour la bonne compréhension du jeu. Ils évoluent sur une piste spéciale. Les entraineurs peuvent être valides ou handicapés. Le coût du matériel est exorbitant : 10 000 euros pour un fauteuil avec une mobilité très sensible et une épée de 750 gr. 

Le tennis de table : un sport ou il faut beaucoup s’entrainer. Stéphane Lelong, entraineur, nous parle du retour de Slovénie, avec 4 médailles !

Le cyclisme : sur une piste vertigineuse de 200 m ! Les enfants évoluent avec une aisance stupéfiante. Certains font des compétitions avec des valides Entrainement quotidien, 20 h par semaine !   Chaque vélo est adapté à  l’handicap : 10000€ pour un vélo de 7 kg, 3000€ pour une paire de roues. Suivi et encadrement pour un parcours de vie. Présence de sponsors.

Athlétisme :  course en fauteuil 3 roues « stering » adapté à chaque compétiteur. Cout : 4 000 euros.

Un repas au self, en immersion totale, nous a ensuite été offert dans une très bonne ambiance.

Puis direction le basket : un spectacle incroyable identique à un match de joueurs valides. Une dextérité du mouvement des fauteuils, parfois même assez violente, et une adresse remarquable nous ont fortement impressionnées.

Retour à l’athlétisme sur piste :  ces athlètes  aux performances  incroyables,   avec des handicaps souvent très lourds sont incroyables de courage et de volonté de se surpasser.

Par respect évident pour les nageurs handicapés, nous n’avons pu accéder à la piscine

Pour les encourager, ces jeunes ont reçu lors de leur stage la visite d’Arnaud Assoumani, champion paralympique à Athènes du saut en longueur.

Que dire de cette journée extraordinaire passée dans ce milieu du handicap ? une joie de vivre, une grande philosophie de vie, de la discipline, le respect des encadrants qui font un don de soi.  Une immersion bénéfique qui devrait être proposée aux  délinquants et aux personnes en mal être.

Cela mérite que les IW FAMAT marchent et marcheront encore…Ces jeunes handicapés méritent qu’on les aide de plus en plus…

Et de plus, c’est excellent pour notre propre santé !!!!

Rendez-vous est donc pris pour notre marche 2019 !!!!




Photos
https://www.flickr.com/photos/handisport/sets/72157696875623850


Vidéo stage JAP
https://we.tl/t-O1JTuFYsER