D65 NANTES Conférence SAINT EXUPÉRY "Du vent, du sable et des étoiles" au profit de l'Association LEAF

Après quelques mots de bienvenue de notre présidente Jacqueline Himsworth, Monsieur Abel Sevellec, membre de la fondation Antoine de Saint Exupéry pour la Jeunesse, nous a entraîné sur les pas de Saint Exupéry pour un long vagabondage (au sens littéral du terme puisqu’il a participé, entres autres, en octobre dernier, au rallye aérien Toulouse – Dakar passant par le cap Juby) à travers la vie et les ouvrages de ce dernier, vagabondage agrémenté de nombreux pans de citations extraits de ses livres .
Antoine de Saint Exupéry, le conteur philosophe (Le petit prince est le 2ème livre le plus vendu dans le monde après la Bible), dont l’œuvre nous convie à écouter et entendre son chant intérieur poétique, est l’un de ces écrivains qui puisent le matériau de leurs œuvres directement dans la vie : il est un homme d’action avant d’être un homme de mots ; il a vécu avant d’écrire : il a été aviateur - pionnier dans l’Aéropostale , journaliste et pilote de guerre , ce qui lui a permis de parler de la vie comme point commun entre tous les hommes, avec ses difficultés et ses soucis quotidiens , mais aussi avec le souci du respect de ses semblables : «  si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres … fais naître dans le cœur de tes hommes et femmes le désir de la mer» 
Ses ouvrages valorisent ainsi l’action plus que le psychologique, l’action étant ce qui conduit à s’oublier en tant qu’individu pour devenir soi-même (cf. Courrier Sud – 1929), et celle-ci devient une véritable exigence morale, elle est donc ce qui définit l’homme mais aussi ce qui constitue son salut : « …n’espère rien de l’homme s’il travaille pour sa propre vie et non pour l’éternité » Citadelle – 1948. L’action inconditionnelle, potentiellement fatale, dépasse l’individu et le marque comme homme (cf. Fabien dans Vol de nuit – 1931 –prix Femina) : « Être homme c’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde » (Terre des hommes).
Notre intervenant, en fervent admirateur, terminera sa conférence sur un Saint Exupéry imprégné de ce rythme vital, malgré son pessimisme, qui nous apporte le souffle et la force qui sauve l’espérance : « Le merveilleux de l’homme, ce n’est pas tellement l’auberge où il campe mais la ferveur et la direction de sa marche » ….
Remercions nos amis et soutiens qui se sont déplacés en grand nombre (plus de 120 personnes) pour écouter avec attention et intérêt monsieur Sevellec, qui est intervenu bénévolement, qu’il en soit, lui aussi, remercié.
Les participations de chacun seront reversées en partie à la fondation Antoine de Saint Exupéry pour la Jeunesse, et en partie à l’association Leucémie Espoir Atlantique Famille (LEAF), représentée par son Président, Louis-Marie Parant qui nous a retracé les 25 années d’actions de l’association nantaise au sein et à l’extérieur du CHU, avec ses 45 bénévoles.
L’année 2019 sera plus particulièrement axée sur les moyens de lutte contre la douleur physique :

Par l’acquisition d’un casque virtuel (nous y contribuerons) conçu pour téléphone portable, avec une licence BLISS (application de réalité virtuelle à visée thérapeutique) qui aura 2 objectifs :
      • un effet antalgique
      • un effet anxiolytique
Par la projection virtuelle de paysages, en particulier lors des soins douloureux,

N’oublions pas que la devise du LEAF est :
« Toute douleur qui n’aide personne est absurde » (André Malraux).
La soirée s’est achevée par un buffet à la décoration sublime, grâce en particulier à Marie-Thérèse et Elsa, et au savoir-faire de nos amies cordons bleus.