ACTIONS INTER-GENERATIONNELLES

                    

En cette année post-Covid, le Club Inner Wheel d’Amiens, sous la houlette de sa Présidente Hélène Héniquez, a souhaité mettre en place des actions inter- générationnelles.

Ce désir s’est concrétisé dans trois directions.

  • Nous avons tout d’abord mis en place un partenariat avec « Les Jardins d’Arcadie ». Il s’agit d’un établissement qui accueille des personnes d’un certain âge qui ne peuvent plus, pour différentes raisons, demeurer chez elles.

Les Jardins d’Arcadie nous ouvrent leurs portes et nous permettent de nous réunir chez eux en tant que club, d’y organiser des évènements : dîners, passation de pouvoir, bridge, vente, etc.

Nous avons envisagé de convier les résidents à certaines de nos manifestations. Ceci a déjà été fait, à la satisfaction de tous. Les échanges ont été nombreux et instructifs, tant il est vrai que nos « anciens » ont beaucoup à nous apprendre.

Il s’agissait d’une conférence faite par la Présidente de l’Association « MIEL » (Médiation, Insertion et Education par le Livre).

Cet évènement s’est terminé par un apéritif préparé par nos protocoles.
Nous avons ressenti une grande communication entre nous et les résidents.

Nous pensons également les associer à notre vente de Noël, prévue pour le 4 Décembre prochain. Ils se sont déjà proposés pour nous apporter leur aide, en tenant notamment des stands.

Certains tournois de bridge auront lieu cette année dans leurs locaux et beaucoup nous ont annoncé y participer.

Cette institution est idéalement placée, au cœur de la ville et jouissant de très belles pièces de réunion et d’une vaste terrasse offrant une superbe vue sur tout Amiens et notamment sur sa magnifique Cathédrale.

Ce partenariat original permet de faire connaître Inner–Wheel dans des sphères différentes et permet aussi à cette institution récente de montrer la qualité de leur hébergement.

  • La rentrée, ce fut aussi le retour des étudiants et donc la reprise de nos actions pour les aider au quotidien.

Comme nous l’avions fait l’année dernière, nous continuons à apporter des produits alimentaires non périssables et des produits d’hygiène à l’épicerie solidaire « AGORAE »

Une fois par mois, et ce, depuis la pandémie, certaines d’entre nous apportent ces produits.

Cette contribution a été très appréciée par les jeunes et le dialogue qui s’en est suivi a contribué à faire connaître notre club dans une orientation particulièrement positive.

Notre prochaine action dans ce cadre est prévue pour le 10 Novembre et porte sur des articles d’hygiène et sur le petit-déjeuner.

  • Nous n’oublions pas les enfants et les adolescents.

Des ateliers se sont mis en place, au sein du club, et nous nous réunissons toutes les semaines, chacune suivant ses disponibilités, pour confectionner des boîtes de Noël, décorées par nos soins et remplies de divers petits cadeaux qui seront distribués à des associations qui, à ce jour, ne sont pas encore définitivement déterminées.

Le Club, ainsi que dit plus haut, soutient l’association MIEL, dont le but est de » promouvoir le livre en l’amenant dans des lieux où il n’est pas présent, où il n’a pas l’habitude de se trouver. » C’est d’ailleurs sa Présidente qui a inauguré les conférences avec participation de nos anciens le 4 Octobre dernier.

Lorsque l’on voit nos jeunes (et moins jeunes !) rivés à leurs smartphones, on prend conscience qu’il s’agit là d’une action essentielle pour la survie intellectuelle de notre société, voire de notre civilisation.

Un très récent contact vient d’être pris entre notre club et l’association CRÉ2ADO pour une future collaboration.

Il s’agit d’un « Centre de jour qui ouvre ses portes les mercredis en journée et propose des temps d’accueil pour des petits groupes de jeunes, en situation de mal-être, et dont le processus adolescent est entravé. »

Y sont proposés des ateliers variés, créatifs : art-thérapie, écriture, poésie, théâtre, jeu de rôle, arts plastiques, marionnettes, couture ….

Ce projet est soutenu, entre autres par la Fondation de France et des médecins pédopsychiatres du CHU d’Amiens.

Il nous reste à déterminer sous quelle forme se fera cette collaboration, le contact étant très récent !

À suivre donc !...

L’idée d’intervenir, par nos actions, auprès de personnes d’âges différents et donc de besoins différents a séduit notre Présidente et tout le Club derrière elle.

Le Covid et ses conséquences sociales et économiques a créé un traumatisme au sein de notre pays, opposant les générations entre elles et plus précisément les anciens et les jeunes, ces derniers estimant, à tort ou à raison, que l’on avait sacrifié leur avenir économique à la survie des plus âgés

Bien sûr, notre Club ne pourra pas anéantir cette perception mais il est, dans ce contexte, important de montrer le souci qu’il manifeste de toucher tout un chacun, jeune ou moins jeune.

Claire TETELIN MARGUET, Editrice Amiens.