ASSOCIATION DOMINIQUE ET AUTO'MOMES

L’association Dominique a été créée en 1985 par Mme Jacqueline Delpech, mère d’un petit garçon du même nom, hélas décédé à l’âge de 9 ans des suites de la rougeole.

Près de Toulouse, à Plaisance du Touch, puis à Fonsorbes dans un espace dédié de 450m², plus de 2000 enfants lésés cérébraux ont, en 35 ans, bénéficié d’un lieu d’accueil, de formation, et de nouvelles thérapies pour améliorer leurs capacités motrices et intellectuelles. 

En 2014 la Présidente Jacqueline Delpech, sollicitée par les parents d’une enfant autiste sévère, décide avec l’aide de Mme Barusseau, spécialiste en ce domaine, d’ouvrir l’association au service des enfants porteurs d’autisme profond.

Depuis 7 ans, 15 jeunes enfants de 3 à 11ans ont été pris en charge et accueillis à la journée par des éducateurs spécialisés (kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychologues…).

En 2020, avec l’arrivée du COVID et des restrictions sanitaires, l’association n’avait plus les moyens d’organiser des manifestations solidaires nécessaires à son fonctionnement.

Sa survie était en jeu, comme pour la construction des lieux d’accueil, les clubs services se sont à nouveau mobilisés (Inner Wheel, Rotary, Lions …) pour aider financièrement et moralement.

AUTO’Mômes . Le pôle autisme a pu ainsi tenir jusqu’à mi-juillet, date à laquelle une solution fut enfin trouvée avec l’ARS (Association régionale de la Santé).

AUTO’Mômes est désormais rattaché à un institut médico éducatif membre de L’ANRAS (Association Nationale de Recherche et d’Action Solidaire). Dix enfants ont pu rester dans la même structure d’accueil où les éducateurs poursuivent leur action, selon les méthodes employées depuis 7 ans qui permettent aux autistes sévères d’accomplir de nets progrès...

L’association Dominique continue de son côté à s’occuper des enfants porteurs de handicaps, dans un autre local.

Le Centre est devenu un Centre de recherche et d’expérimentation pour l’autisme.

Renée Boissin, club de Toulouse Garonne, D70