PORTRAIT DE FEMME

Shamsia Hassani, première femme artiste de rue afghane, est née en Iran en 1988, lorsque les talibans contrôlaient l’Afghanistan.
Elle est retournée dans son pays d’origine en 2005, décidée à lutter contre ce régime en utilisant son art.
Professeure agrégée de sculpture à l’Université de Kaboul, cette femme engagée de 33 ans n’a plus accès aux murs de la ville depuis la prise de pouvoir par les talibans, mais continue à dessiner dans son atelier.
Elle a publié une série d’images poignantes sur ses réseaux sociaux.
Ce qui frappe dans son œuvre, c’est sa représentation des femmes, personnages sans bouche aux yeux mi-clos.
Privées de parole, la femme n’a pas le pouvoir de s’exprimer, pas d’horizon vers lequel se tourner.
Même si les talibans ont déclaré que les femmes pourraient étudier à l’université avec un programme adapté dans des classes non mixtes, les femmes risquent de perdre leurs droits fondamentaux.
En attendant, Shamsia Hassani continue de produire de nouvelles œuvres depuis son atelier à Kaboul

.Françoise LEPIECE 

Présidente IW Club de Reims